Venez découvrir
nos
fougères

Venez découvrir nos plantes vivaces
  • Catalogue et descriptif
  • Catalogue interactif
  • Comment nous joindre?
    Liste de foires au plantes
    Comment commander?
    Notre éthique
    La Fougeraie: retour au HomePage

    Quels sols?

    Les fougères apprécient les substrats de sous-bois et forêt car ce sont des sols riches en humus équilibré comprenant des microorganismes et mycorhizes. La couverture de feuilles mortes en hiver régénère chaque année le sol. Lors de la préparation du sol, il faudra donc bien aérer la terre et y incorporer du terreau de feuille ou du compost riche en brindilles broyées, et terminer par un paillage qui conservera l'humidité en surface. Le compost de jardin est souvent suffisant. L'apport d'engrais n'est pas souhaité pour la plupart des fougères car ce sont des plantes frugales.

    Pour favoriser la vie microbienne du sol et le restructurer, un apport régulier de microorganismes et de mycorhizes est conseillé. Le pH du sol recommandé varie entre 5 et 6,5. Conseillez notre catalogue interactif ('choisissez vos fougères') pour trouver la fougère idéale pour votre jardin.

    Quand et comment planter?

    Les fougères peuvent être plantées pour autant qu'elles aient été élevées en container à l'extérieur*. Les plantes provenant d'une culture sous serre seront plantées de préférence au printemps après les périodes de gel.

    Les fougères fournies à racines nues seront plantées en automne ou au printemps.

    Pour la plantation, il faut d'abord bien préparer le sol (voir rubrique I Quel sol ?) supprimer les mauvaises herbes avec leurs racines. Faire un trou de plantation de au moins deux fois la grandeur de la motte en profondeur et largeur. Incorporer les amendements en aérant bien le sol. Bien arroser et tasser la terre sans excès. La première année de plantation on veillera à arroser en période de sécheresse le temps qu'il faut pour que la plante s'installe.

    En ce qui concerne la plantation dans les murs et murets, il faut agrandir le trou au maximum de la largeur d'une main et remplir avec un substrat riche en limon presque boueux, en étant attentif de ne pas laisser de vide ou poche d'air dans l'infractuosité. Bien humidifier le trou avant la plantation.

    Bassiner les plantes en été la première année de plantation.

    Entretien

    L'entretien des fougères est relativement simple car ce sont des plantes robustes très rarement atteinte de maladies ou d'insectes.

    En hiver:

    Ne pas supprimer les frondes séchées car elles protègent naturellement la plante et laisser pour autant que ce soit possible les feuilles mortes sur le sol , dans vos parterres. Cette protection naturelle est très efficace et évite le dessèchement de la terre en surface due au gel et aux vents d'est. Si des rhizomes ou " troncs " de fougères âgées emergent trop du sol, il est préférable de les recouvrir par paillage ou feuilles mortes.

    L'apport des feuilles mortes ou paillage est aussi un apport d'humus pour l'année suivante.

    Au printemps:

    Après les gelées et avant que les nouvelles crosses ne soient trop grandes, vous pouvez supprimer l'ancienne fronde desséchée. Pour les feuillage persistant, il faut attendre que la nouvelle frondaison soit là pour couper les frondes fanées ou abîmées. Un surfaçage du sol avec du compost peut être effectué à ce moment.

    Comme je l'ai dit précédemment, la fougère apprécie un sol forestier, c'est à dire un sol équilibré. Cet équilibre s'acquiert en plusieurs années et demande à ne pas être bousculé. Je déconseille donc de travailler le sol en profondeur.

    Un passage à la griffe doit suffire et vous permettre d'enlever les herbes indésirables. Un sol équilibré est un sol naturellement aéré.

    En été:

    Supprimer les frondes de l'année. Arroser les jeunes plantations en cas de sécheresse et bassiner les plantations dans les murs et murets.


    Dryopteris Filix Mas 
    © François De Heel